La Fresque du Climat, ou comment tout comprendre du dérèglement climatique.

“Le réchauffement climatique, comment ça marche ? 

Première option pour avoir la réponse : lire un rapport du GIEC. Résultat assuré, mais 2000 pages à parcourir ! 

Deuxième option : jouer à la Fresque du Climat. Ce jeu permet de faire comprendre les principaux mécanismes à l’œuvre dans ce dossier éminemment complexe. 

L’essayer, c’est l’approuver !” 

– Jean Marc Jancovici. 

 

 

Bien dit Jean-Marc ! 

La Fresque du Climat c’est l’outil de référence pour comprendre et faire comprendre les mécanismes du dérèglement climatique et les liens de cause à effet entre activités humaines et phénomènes climatiques. 

 

Un jeu qui se base entièrement sur les rapports du GIEC, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat, et qui créée un cadre ludique, collaboratif, et créatif pour aborder un sujet complexe, clivant et, soyons honnêtes, souvent traité de manière assez rébarbative… 

Plus de 350 000 personnes ont déjà fresqué, et vous ? 

 

 

 

 

Quel est le principe ? 

 

Cet atelier se déroule en 3 étapes distinctes : 

  • Une phase technique
  • Une phase créative
  • Une phase de débrief 

La phase technique

Les participants doivent positionner et relier entre-elles 44 cartes, dévoilées en 5 paquets successifs, et ainsi identifier les différents liens de cause à effets qui existent entre activités humaines, effets chimiques ou physiques, incidences sur la biodiversité et la géologie, etc. 

Cet exercice, qui dure environ 1h30, permet à tous les participants de mieux comprendre la place de l’Homme dans le dérèglement climatique : sans équivoque en haut et en bas de la chaîne, car si nous produisons les causes, nous en subissons également les conséquences. 

Une opportunité sans égale pour prendre de la hauteur sur ces fameux liens de causes à effet, mais également un vrai bouleversement pour certains. En effet, impossible après cette phase de fermer les yeux sur les effets du changement climatique. 

La phase créative

Après la technique, rien de tel que de prendre feutres et stylos et d’illustrer les différents liens entre les éléments. C’est aussi l’occasion de nommer sa fresque, qui est unique, car c’est l’intelligence collective qui lui aura donnée sa forme finale ! Un bon moment pour prendre du recul sur ses nouvelles connaissances, échanger sur les éléments les plus marquants, et souffler un peu après la fin de la phase technique. 

 

La phase de débrief

Cette étape permet à tous les participants d’exprimer leur ressenti, à l’issue de cette prise de conscience. Le bon moment pour échanger entre participants sur les bonnes pratiques, les solutions que chacun imagine pour contrer ou minimiser les réactions en chaîne, et poser des questions à l’animateur afin d’éclaircir certains points. 

 

La Fresque du Climat c’est pour qui ? 

 

La Fresque du Climat a été imaginée par Cédric Ringenbach en 2015, dans le cadre de ses interventions à l’école ISAE-SUPAERO de Toulouse. Il demandait alors à ses étudiants de réfléchir en groupe sur la meilleure manière d’articuler différents graphiques issus du rapport du GIEC

Cette session lui permettait de faire comprendre à ses étudiants les différents mécanismes du changement climatique de manière ludique. 

 

L’objectif premier de cet outil étant pédagogique, on le retrouve de manière naturelle dans les différentes sphères de l’éducation. 

Au collège et au lycée, il est possible d’en bénéficier lors de l’événement de la Rentrée Climat, qui a pour but de former le plus d’élèves possible aux challenges climatiques qui nous attendent dans les prochaines années. Des versions adaptées aux profils plus junior ont d’ailleurs été développées pour permettre à chacun de se former aux mécanismes. 

Dans l’enseignement supérieur également, de plus en plus d‘établissements proposent à leurs élèves de suivre cet atelier.

 

Au-delà de son application dans le milieu éducatif, l’utilisation de la Fresque du Climat s’est étendue à d’autres milieux, comme par exemple, le contexte professionnel, ou encore le contexte politique. En effet, grâce aux opérations du Mandat du Climat et des Ateliers Parlementaires, l’association souhaite former un maximum d’élus afin de leur permettre de prendre conscience des enjeux climatiques et des solutions qu’ils peuvent apporter à leur échelle. Une étape cruciale au vue de l’urgence climatique extrême dans laquelle nous nous trouvons.

 

Chez Qweeko, ceux d’entre nous ayant participé à un atelier ont noté un avant et un après Fresque du Climat, et nous ne saurions que vous recommander cet outil, qui permet une compréhension claire et sans détour des enjeux climatiques. 

 

Comment participer à un atelier ?

 

Rendez-vous sur le site fresqueduclimat.org afin d’accéder aux dates des prochains ateliers grand public. 

Pour une session de groupe, si vous avez réuni au moins 6 personnes, vous avez la possibilité de contacter l’un des nombreux animateurs (appelés Fresqueurs) indépendant. 

Enfin, si vous souhaitez réaliser ces ateliers dans votre entreprise, il est également possible de prévoir des sessions dédiées ! 

 

Une fois que vous aurez participé à une Fresque du Climat, vous pourrez vous-même devenir Fresqueur et sensibiliser un public encore plus large à ce sujet capital ! 

Facebook
Twitter
LinkedIn

A voir aussi ...

Cliquez en dehors pour masquer la barre
Je compare mes produits